PROGRAMME

 

 

timetable_hour

JELLO BIAFRA & THE G.S.M 

Ex-chanteur du groupe punk légendaire DEAD KENNEDYS, Jello Biafra est un artiste aux multiples facettes : chanteur, activiste politique, conférencier, il a multiplié les anecdotes coup de poing au cours des dernières décennies, dont sa présentation aux élections de 1979 pour devenir Maire de la Ville de San Francisco, auxquelles il a terminé 4ème en remportant 3.5% des suffrages.

C’est au cours d’un procès dans lequel Jello Biafra est accusé d’avoir distribué du « matériel choquant »  que les DEAD KENNEDYS se séparent, en 1986. C’est en 2009, qu’il forme Jello Biafra and The Guantanamo School Of Medicine et ils sortent leur premier album « The Audacity Of Hype » en octobre de la même année. Son nouvel album « Shock-U-Py » sortit en juillet 2012 est toujours autant rempli d’énergie et de l’esprit punk des années 70/80. On l’aura compris, Jello Biafra est le roi de la provocation et de la revendication et c’est armé de ses nouveaux textes percutants et protestataires qu’il viendra nous présenter son nouvel album.  Après 3 ans d’absence sur le territoire helvétique, Jello Biafra revient et le 16 août prochain est une date que l’on ne risque pas d’oublier !

JELLO BIAFRA AND THE G.S.M

 

MADBALL (USA)

Les membres de Madball sont des icônes du hardcore new-yorkais underground depuis leur formation en 1988.  Le chanteur et fondateur du groupe, Freddy Cricien, est le demi-frère du chanteur d’Agnostic Front (Roger Miret), dont ils font les premières parties afin de faire leurs armes sur la scène hardcore. En 1989 ils sortent leur premier EP, ‘Ball of Destruction’, qui sera suivi de leur album studio, ‘Demonstrating my style’, en 1994. C’est cette même année que le groupe signe, non sans faire des émules, chez le célèbre label Roadrunner (Sepultura, Fear Factory,…).

 

En 2002, et après deux autres albums (‘Look My Way’, en 1998 et ‘Hold it Down’ en 2000), le groupe annonce sa séparation, mais cela ne durera pas, puisque le groupe se reforme en 2005 et fait son grand retour avec ‘Legacy’. Les fans devront alors attendre 2007 avant de voir un nouvel album sortir, ‘Infiltrate the System’. Puis, 3 années plus tard, c’est l’album ‘Empire’ qui est édité.

http://www.myspace.com/madball

MADBALL

EXODUS (USA)

Tom Hunting, Kirk Hammett et Gary Holt fondent EXODUS en 1982. Paul Baloff, chanteur, rejoint le groupe peu de temps après, et complète alors parfaitement le line up du groupe, qui attire rapidement l’attention dans le milieu musical underground. Leurs paroles innovantes et leurs shows explosifs font clairement la différence: Exodus inspire des groupes comme Metallica, Testament ou encore Death Angel. Leur premier album “Bonded By Blood” sort deux ans plus tard. Devenu un classique du genre, cet opus est aujourd’hui encore énormément apprécié.

En 20 ans et après plusieurs changements, séparations puis réunions, sans compter le décès brutal de Paul Baloff en 2002, Exodus semble aujourd’hui avoir trouvé son équilibre.

Rob Dukes, Lee Altus et Paul Bostaph (ex-SLAYER) ont rejoint le groupe et avec cette composition, ils sortent en 2005 l’extraordinaire album „Shovel Headed Kill Machine“ et prouvent qu’ils n’ont rien perdu de leur hargne.

S’en suivront « Atrocity Exhibition: Exhibit A » (2007) puis « Exhibit B: The Human Condition » (2010).

EXODUS

DIRTYPHONICS DJ SET (FR)

Sur  « Irreverence », leur album sorti en mars dernier sous Dim Mak Records, le quatuor français fusionne avec brillio le heavy bass, la drum n ‘bass, la dubstep et l’electro et jouent encore une fois dans un registre novateur.

L’histoire du groupe commence en 2000: Charly et Thomas fréquentent la même école de design et commencent à faire de la musique ensemble. Rejoint par Pho en 2004, ils créent Dirtyphonics. Le groupe est officiellement complet en 2008 suite à l’arrivée de Pitchin, et ensemble ils élargissent leur horizons sonores. Influencé tant par Daft Punk et Pendulum que Metallica et Korn, leur son est résolument innovant et imprévisible. En bref, les membres de Dirtyphonics bouleversent les codes et n’hésitent pas à le revendiquer. «Nous sommes Français, dit Pho, nous ne suivons pas l’ordre établi et aimons être provocateurs. »

Depuis le premier jour, Dirtyphonics font tourner les têtes et côtoient les plus grands. De Bloody Betroots à Skrillex, leur remixes font le tour du monde et en 2009, ils gagnent l’award des « Best Newcomer Producer » à la Drum’n’Bass arena Awards.

Leur mot d’ordre: « BE DIRTY », explique Thomas:
« (…) Ça nous donne des frissons quand on entend le public crier « DIRTY ! » pendant les chansons. Être « Dirty » (…) c’est une façon d’être soi-même, quoi que cela signifie. N’hésitez pas, sentez-vous libre et bien !  Quand vous venez nous voir en concert, écoutez notre musique, soyez libre et prenez ce temps pour vous ! Be geeky, be sexy, be extravagant! Be ‘DIRTY’! »

En tournée tout l’été pour leur « Irreverence Tour » aux États-Unis, Dirtyphonics s’arrêteront en exclusivité à Genève pour enflammer la patinoire des Vernets le Samedi 17 Août prochain.

DIRTYPHONICS DJ SET

DONOTS (GER)

1993, Ibbenburen, en Allemagne. Les deux frères Ingo et Guido Knollman fondent ‘Donots’, accompagnés de Jan-Dirk Poggemann. Partis de rien, le groupe book ses propres concerts par fax & autofinance ses deux premières démos. Très vite, ils attirent l’attention de grandes maisons de disques. Mais pendant 10 ans, les membres de Donots se sont vus évoluer dans un monde qui n’était pas le leur. Le profit et les grands labels allaient à l’encontre de leur valeurs et de ce pourquoi ils avaient fondés leur groupe.

2004 fut l’année de rupture avec le label et les membres du groupe n’en sortirent pas indemnes.

Mais en 2008, le public voit le retour du groupe, et ce comme s’ils n’avaient jamais arrêté de jouer. Ils sortent alors l’album “Coma Chameleon” sous leur propre label, ce qui fait désormais d’eux un groupe totalement indépendent.

La chanson “Stop The Clocks” est un succès sans précédent en Allemagne et en Autriche, et le groupes est nominé pour de nombreux awards.

Leur dernier album, “Wake The Dogs”, sorti en 2012, prouve à nouveau que Donots est plus que jamais sur le devant de la scène, et cela se ressent dans leur musique.

Actuellement en tournée avec « Die Toten Hosen », les Allemands feront un détour attendu par Genève avant de reprendre la route.

 

DONOTS

FC_B2b_CM

 

FUNTCASE B2B COOKIE MONSTA

D’un côté, Funtcase: James Hazell de son vrai nom, il est originaire de Bournemouth, en Angleterre. Dj, producteur, il puise son inspiration tant dans le death metal que dans le happy hardcore et s’est vite forgé une réputation dans le milieu grâce à sa musique brute et dirty.

De l’autre, Cookie Monsta aka Tony Cook. Également Anglais, ses basslines de barbares et son style ‘sale’ l’ont vite propulsés sur le devant de la scène. Il se fait remarquer par Flux Pavillon, et dès lors il va de succès en succès, poussant toujours plus loin les limites de la dubstep.

Tous deux issus du label anglais Circus Records où ils ont fait leurs armes, Funtcase et Cookie Monsta proposent aujourd’hui un show exclusif: un “B2B”, durant lequel les deux djs s’affrontent. Un featuring exceptionnel dont les festivaliers vont se souvenir: du son brut, lourd & puissant, bien caractéristique des deux compères venus d’Outre-Manche.

Une prestation exclusive, à ne manquer sous aucun prétexte.

 

FUNTCASE B2B COOKIE MONSTA

WHILE SHE SLEEPS (UK)

Formé en 2006 en Angleterre, près de Sheffield, While She Sleeps est certainement l’un des groupes phares de ces 5 dernières années. Depuis la sortie de leur mini-album, «The North Stands For Nothing» en 2010, les cinq membres n’ont cessé d’avancer et sont devenus l’un des groupes metal-hardcore montant en Angleterre. Potes de toujours, les membres sont unis comme les 5 doigts de la main et enchaînent les succès. Depuis la sortie de leur album studio ‘This Is The Six’ en 2012, la presse anglaise ne cesse de les tarir d’éloges et en 2012, ils gagnent le Kerrang! Awards du ‘Best British Newcomer’.

«Nous voulons que cela soit un album dans lequel les gens peuvent grandir » explique le guitariste et membre fondateur, Mat Gallois. « (…) Nous voulons que cela soit un culte dans lequel les gens peuvent se retrouver et croire (…) et leur dire “Voilà, c’est ça While She Sleeps.”

Après avoir enchaîné plus de 40 dates aux USA pour le ‘Warped Tour’ cet été, ils viendront montrer leur talent à Genève, et ce pour la première fois. 

WHILE SHE SLEEPS

THE FLATLINERS (CAN)

À peine leurs majorités respectives atteintes, les Flatliners sortaient déjà leur premier album ska-punk, ‘Destroy to Create’. Ces punkers Canadiens précoces, originaires de Toronto, sortent vite de l’anonymat et partagent l’affiche de formations importantes telles que The Suicide Machines, Anti-Flag & Bad Religion.

Après avoir signé chez Fat Wreck Chords, le groupe part en studio et sort son deuxième album, ‘The Great Awake’, en septembre 2007.

Après sept années à jouer ensemble, les Flatliners présentent ‘Cavalcade’, leur troisième album studio. Un «testament sonore epic sur la vie qu’ils ont choisie», dans lequel on peut retrouver des featurings de membres de groupes (A Wilhelm Scream, Cancer Bats), et dont Fat Mike s’est personnellement occupé.

Ces 4 dernières années, le quatuor a passé près de 30 mois sur les routes d’Amérique du Nord, d’Europe et du Japon, à conquérir les salles de concerts, toujours pleines. 

Leur quatrième album a été annoncé pour juin 2013.

Et comme ils le résument bien, « smile motherfuckers, cause life is good.»

 

THE FLATLINERS

BTM_2

BETRAYING THE MARTYRS (FR)

Formé en 2008, Betraying the Martyrs se font vite une place au sein du circuit et sortent leur premier EP « The Hurt, The Divine, The light » en décembre 2008. 2000 copies de cet opus seront vendues uniquement en France. Face à un succès grandissant, ils enchaînent les tournées européennes et participent en 2010 au « Survivors Tour », où ils partagent l’affiches avec Whitechapel ou encore Dark Funeral.  La même année, le guitariste et le chanteur originels quittent l’aventure, remplacés par Lucas et Aaron, anglais d’origine.  En 2011, leur premier album « Breathe in Life » sort sous Sumerian Records et est distribué mondialement. Dans cet opus, le groupe se centre sur des thèmes comme la vie, la foi et les relations humaines. Cet album est un succès et permet notamment au groupe d’être nommé dans la liste des « 10 groupes de métal à écouter en 2012″ par Gibson. Leur prochain album est annoncé pour courant 2013, et après un passage remarqué au Greenfield Festival en juin, les 6 membres du groupe sont de retour en Suisse et promettent un show explosif !

 

BETRAYING THE MARTYRS

Chunk! No, Captain Chunk (FR)

Chunk! No, Captain Chunk (abrégez ‘C!NCC’) n’ont qu’une philosophie: la musique doit être amusante. Formé en 2007, ce groupe originaire de Paris peut se définir comme ‘musicalement bipolaire’. Un mélange de pop-punk et de post-hardcore, toujours dans un esprit festif et léger, loin des clichés “sex, drugs and rock’n’roll”. Après un premier EP en 2008, ils sortent leur premier album studio en 2010 (‘Something for Nothing”). L’année suivante, ils parcourent sans cesse les routes des États-Unis , notamment dans le cadre du Warped Tour, et partagent l’affiche avec des groupes comme A Day To Remember.

Leur style, dit ‘Popcore’, oscille entre deux extrêmes et se veut innovant: combiner des mélodies pop-punks légères à des passages lourds et puissants, caractéristiques du hardcore.

La sortie de leur dernier album en 2013  (‘Pardon My French’) les conforte dans cette voie: un son pop et lourd à la fois. Pour leur première Suisse, le show de Chunk! No, Captain Chunk promet sans aucun doute une ambiance des plus festive !

CHUNK! NO, CAPTAIN CHUNK!

TEENAGE BOTTLEROCKET (USA)

C’est en 2001, dans le Wyoming, que naît Teenage Bottlerocket. Une année plus tard, Zach, Ray & Brandon sortent leur premier EP, ‘A Bomb’, qu’ils considèrent comme “du punkrock frais, défiant les groupes émos qui polluent MySpace”.  Ils sortent leur premier album en 2003, ‘Another Way’ puis enchaînent les tournées.

 

Début 2004, ils signent chez Red Scare Records pour la sortie de leur deuxième album, ‘Total’. S’ensuit ‘Warning Device’ en 2008, dont la chanson “In the Basement’ fait un carton. La presse alternative les mentionnera même dans la liste des ‘groupes à connaître absolument en 2009’ et, selon eux, “sans même avoir une coupe à la Jennifer Aniston”. La même année, ils sortent leur premier album sous le label Fat Wreck Chords, “They came from the Shadows”,

En 2012, Teenage Bottlerocket sort ‘Freak Out’. Autoproclamés “punk rock bandits”, les 4 membres du groupe sont aujourd’hui certains de rendre fier l’état du Wyoming et sont prêts à le montrer au public Suisse.

 

http://teenagebottlerocket.com/

TEENAGE BOTTLEROCKET

PROMETHEE (CH)

Formé en 2008 à Genève, Promethee se fait rapidement une place au sein de la scène locale, et ce seulement quelques mois après avoir écrit leurs premières chansons. Face à un succès grandissant et un soutien intact du public, les 5 membres du groupe sortent leur premier EP éponyme.

En 2011, les membres de Promethee repartent en studio afin d’enregister leur premier album, “Nothing Happens. Nobody Comes, Nobody Goes”, qui sortira fin 2012.

À nouveau, cet album est une réussite, et le feedback de la presse et du public place cet opus dans les meilleures sorties de cette année.

Après un passage remarqué sur la scène du Biubstock il y a deux ans, les cinq membres du groupe sont de retour afin de retrouver “leur” public !

PROMETHEE

Cardiac

CARDIAC

Formé en 2000, CardiaC se définit comme « rock’n’roll, hardcore, stoner et metal, avec un groove latino » et est composé de Michel Maurer (batterie), Nacho “Machete” (basse), Julien Emery (guitare) and Ricardo Diges (également chanteur du groupe “Beholder (BHR)”). L’identité particulière du groupe amène ses 4 membres à tourner au delà des frontières helvétiques (Cuba, Espagne, France, Malte, Italie) où ils partagent la scène avec des formations internationales telles que Sick of it All, Biohazard ou Mass Hysteria.

Après 3 albums & 2 EPs, le groupe à été décrit comme l’une des formations les plus prometteuse de la scène rock extrême. Leur expérience et leur forte personnalité
promet un show au sonorités hispaniques sans égal !

CARDIAC

OXSA Live (CH)

Pianiste, scratcheur et passionné de production musicale assistée par ordinateur, Patrick Eichenberger, plus connu sous le nom de scène d’OXSA, explose les carcans habituels du producteur d’electro. Ses lives reflètent à merveille sa versatilité et ses multiples talents: production millimétrée, scratchs bien placés et mélodies jouées en live font de ses performances une expérience hors du commun. Pour certains, le tempo est le fil conducteur d’un set; avec OXSA, place à la créativité. Son dernier EP « Entropie », est sorti le 7 juin en vinyl et digital sur le label Argent Sale.

OXSA Live

piratesTHE PIRATES (CH)

Les deux membres de The Pirates, originaires de Genève, s’allient en 2011 et produisent leur premier album aux sonorité dubstep, electro-house et hip-hop. Le succès est au rendez-vous et les amène les deux ex-beatmakers à participer à leur premier festival électro, sans même avoir touché à des platines.

Reconvertis en DJs, ils apprennent sur le tas et enchaînent les sets aux côtés d’artistes locaux. 

Suite au buzz crée par leur titre « TPG Troll Bass », qui reprend la voix d’annonce des transports genevois, leur notoriété grandit et le public est au rendez-vous.
Ils continuent sur leur voie en partageant l’affiche avec des formations internationales comme Crookers ou Foreign Beggars. Grosse basses assurées !

 

THE PIRATES

Cancer

CANCER (CH)

Le voyage commence en 2009. Joël Bader, chanteur et guitariste, a déjà une longue expérience derrière lui et ouvre un nouveau chapitre de sa carrière en créant Cancer. En 2010, le groupe sort leur premier album « Family, Music, Me » sous le label Fastball/Sony. Cet opus, enregistré et co-produit par Clemens Matznick (Donots, Guano Apes,…), marque la première destination de leur grand voyage. Ils enchaînent alors les tournées pendant 2 ans où ils partagent la scène avec plusieurs grandes formations comme Donots, Itchy Poopzkid, Attack!Attack!, et bien d’autres. C’est donc en août prochain qu’ils continueront leur voyage, en s’arrêtant au Biubstock Festival où ils présenteront leur nouvel opus sorti cette année, « The Weight of the World ».

CANCER

LE GRAND MAL

THE FLATLINERS / ACOUSTIC SHOW

OHBB

ONE HOUR BEFORE BREAKFAST (CH)

Après deux ans de scène ensemble, Yann (guitare) et Arthur (batterie) s’entourent de Quentin (basse), Maric (guitare) et Maxime (chant). C’est ainsi qu’en décembre 2011 que les cinq membres créent One Hour Before Breakfast, à Carouge.
Leur musique se veut d’abord punk-rock, puis évolue vers le metalcore. Le public est au rendez-vous, et le groupe fait de plus en plus de concerts. En 2012, ils participent à l’incontournable soirée-concert de l’Usine « Pimp my Band », puis se produisent sur la scène du Nyoncore, lors de la fête de la musique où ils partagent l’affiche avec More Than A Thousand. 

L’année 2013 est pleine de promesses pour le groupe puisqu’ils se produiront au Summer Break(down) à l’Usine avant de venir montrer leur talent sur la mainstage du Biubstock Festival. Un EP serait également prévu pour cette année.

ONE HOUR BEFORE BREAKFAST

REV_SEB

REVEREND SEB & THE ALTAR BOY (CH)

Reverend Seb, le punk-rocker genevois à toutes épreuves n’a toujours pas prêché son dernier sermon hérétique.

Fondateur et a la tête du quatuor genevois HATEFUL MONDAY depuis plus de quinze ans en tant que compositeur, parolier et chanteur notamment mais également guitariste des street-punks de feu X-Dictators, Le gaillard n’en est pas à son coup d’essai en matière de musique saturée à crête ou casquette.

Toujours en pleine composition entre les innombrables concerts de ses différents groupes, la plume de Seb fait toujours mouche sur des titres accrocheurs tels que « Nightmare », « Somebody » ou « Carry Me Home » parmi tant d’autres…

Reverend Seb fera au Biubstock Festival sa première et seule prestation planifiée en configuration acoustique accompagné de Charly Cougar, le talentueux compagnon de groupe. Ensemble ils revisiterons quelques classiques d’HATEFUL MONDAY et plus si affinités. A ne pas manquer !

REVEREND SEB & THE ALTAR BOY

WORST IN ME

MFallan

M. FALLAN (CH)

M. Fallan est sans aucun doute un artiste au multiples facettes.
Guitariste, bassiste, chanteur, mais également batteur, il ne cesse d’explorer les différents horizons qui s’offrent à lui. Après avoir passé quelques années à la tête du groupe genevois Hateful Monday, il a joué avec Impure Wilhelmina et rejoint le groupe de métal Bâlois Zatokrev. Il démarre une carrière solo en 2010 et propose un mélange de folk pop, de sad core et de rock , s’inspirant des plus grands comme Thom Yorke, Fredy Mercury ou encore Cat Power.
Il décrit sa musique comme « le son des 90′s, avec des mélodies profondes qui vont vous percer le coeur tout en dépoussiérant vos conduits auditifs. »
Accompagné de Daniel de Metropolitan Parc , il revient à Genève pour une prestation inédite et acoustique qui risque de vous laisser sans oreilles.

 

 

M. Fallan

TWS_2

TONIGHT WE SING (FR)

Tonight We Sing, formé fin 2012 à Avoriaz, était à la base un prétexte pour jouer les troubadours lors des apéros des longues inter-saisons. Les premières compos ont motivé tout le monde à pousser le truc, jusqu’à ce que les premiers concerts arrivent, et que le groupe trouve naturellement son style, un punk-rock acoustique au line-up atypique, plein de motivation et des bonnes vieilles influences de chacun.

Après avoir passé l’hiver a faire bouger les rades du coin, il était temps de penser à enregistrer quelques démos, histoire d’essayer d’aller voir un peu plus loin. Leur demo EP « Music Pills », 100% fait maison, sera disponible au téléchargement fin-juin.

 

TONIGHT WE SING

we-are-emmett-brown-logo

WE ARE EMMETT BROWN (CH)

Selon le « Hill Valley Telegraph », We Are Emmett Brown est le nouveau projet acoustique des « vieux » rockeurs Nyonnais (qui sévissent en Suisse depuis 1995 !). Qu’ils balancent leurs compos, des reprises de Myband ou d’autres reprises à leur sauce, il y en a pour tous…un bon mélange de folk’n rock ! Leur album est en préparation pour la fin 2013…Need more Gigawatts ?

WE ARE EMMETT BROWN